dimanche 9 août 2009

Jardinière de plantes grasses

Hier, j'avais acheté des plantes qui devraient permettre à ma terrasse de ne pas ressembler à un désert biologique l'hivers prochain.

D'habitude, j'ai toujours suffisamment de terreau mais j'avais vu trop grand et j'ai dû interrompre mon travail pour aller chercher un nouveau sac au Brico de ma commune.

Dans ce genre de magasin, il n'y a que très peu de plantes en vente et quand il y en a, elles sont généralement dans un tel état de délabrement que je n'y prête aucun intérêt.

Cette fois-ci, mon regard fut attiré par de petites jardinières en bois et je m'imaginai immédiatement ce que je pourrais planter dedans à l'occasion. Étant donné le prix, je me suis dit qu'il valait quand même mieux d'en trouver une avec des plantes qui n'étaient pas en train d'agoniser !

Finalement, j'ai pris celle-ci :

Les amateurs de plantes grasses auront reconnu à gauche quelques Crassula perforata, au centre quelques Sedum rubrotinctum et à droite un Sempervirum arachnoideum. De ces 3 espèces, seule la dernière résiste au gelée.

Celle-ci est très aisément reconnaissable car ses feuilles sont reliées entre elles par de grand fil blanc soyeux.


A bientôt et bonne après-midi chez vous !

3 commentaires:

Plantine a dit…

Alors là, avoir la chance d'avoir une terrasse et ne rien planter dessus, quel gâchis ! comme la vie est mal faite : je sens bien que si j'en avais une, ce serait la jungle. Il te reste juste à trouver des super résistantes au gel. Bon, les plantes grasses, c'est un début ; ton cas n'est peut-être pas désespéré. On verra la suite.
Bonne journée à toi.

Telemap a dit…

Plantine, le problème n'est pas d'avoir des plantes dessus mais de trouver le temps de publier les photos sur mon blog.

Tu as une toute petite idée ci-dessous avec les courgettes et les mesembs.

Ah les femmes et leur manque de patience ;-)

Plantine a dit…

Ravie d'apprendre qu'il y a plein de plantes sur cette terrasse.