dimanche 6 décembre 2009

Une semaine difficile...

Comme vous l'aurez constaté mon blog n'est plus mis à jour aussi régulièrement que par le passé, je vais vous faire un résumé de la fin de cette semaine.

Je dois vous avouer que ma semaine a failli être marquée par un événement particulièrement dramatique pour moi : en effet, j'ai été à 2 doigts de perdre on chien. En fait, si il est toujours vivant, c'est grâce au fait qu'il y a une clinique vétérinaire tout près de chez moi.

Pour faire court, disons que c'est un vrai chapardeur né et qu'il nous donne toujours beaucoup de plaisir quand il s'enfuit avec une chaussette ou un gant de toilette dans sa gueule. C'est nettement moins drôle quand sa chapardise le pousse à s'enfuir avec un médicament ! Le temps de l'attraper et d'essayer de lui faire recracher le cachet volé; cachet qu'on ne retrouve pas ce qui oblige ma mère, qui le garde quand je travaille, à le conduire en urgence dans cette clinique. Sur place, un lavage d'estomac avec des effets secondaires importants (problème respiratoire,...) ce qui oblige ma mère à le laisser sur place en observation pour la journée. Finalement, tout s'est bien terminé et il est rentré à la maison en pleine forme !

Deuxième problème de la semaine : la mise en billes d'argile n'est pas exempte de problèmes. Mon Phalaenopsis venosa est peut-être en train de mourir : en l'arrosant, il y a probablement de l'eau qui a éclaboussé le cœur de la plante avec pour conséquence qu'une feuille est en train de noircir. Avec comme consolation qu'il y a une nouvelle feuille qui semble vouloir sortir du cœur. J'ai décidé de ne plus mettre d'eau dans le pot de mes Phals mais directement dans le récipient dans lequel leur pot se trouve.

Troisième problème, la plante mère de Rhipsalis cassutha souffre de sa mise en billes d'argile. Le problème est probablement lié au fait que j'ai supprimé un peu trop de racines en voulant réduire au maximum la terre qui y adhérait.

Pour terminer, la principale guirlande lumineuse de notre sapin de Noël semble avoir rendu l'âme vendredi soir. Cela va être gai pour l'enlever et la remplacer puisque le sapin trône depuis un bon moment dans le living.

4 commentaires:

Plantine a dit…

Que d'émotions ! mais heureusement, le petit chapardeur va bien.
Pour le Phals, après avoir enlevé la feuille qui noircit délicatement, tu le passes au régime sec ... arrosage par le bas ou sur le bord du pot délicatement, pour que l'eau descende directement dans la réserve.
Regarde là :
http://plantunivers.blogspot.com/search/label/Phalaenopsis
tu verras que les billes du dessus sont absolument sèches. C'est très important en hiver.
Idem pour le Rhipsalis ; c'est une plante 'succulente' qui a donc des réserves et n'a pas besoin de toute cette humidité au pied. Ce sont les racines qui iront la chercher au fond du pot si elles veulent.
Pour la guirlande, regarde tes ampoules une à une et remplace celle qui est morte et ça devrait aller.
Allez, bon courage pour la semaine prochaine ; ça ne peut qu'aller mieux ! :)
Bonne soirée à toi

Telemap a dit…

La guirlande en question continue normalement à fonctionner si une ampoule est morte. Il y en a probablement plusieurs...

Miss canthus a dit…

Coucou, ben tout est bien qui finit bien avec ton p'tit loulou! Ouf !

Vérone a dit…

Bon courage à toi ...
Je reviendrais te voir en fin de soirée , je suis en retard ce matin ...
Bisous
Vérone