dimanche 31 octobre 2010

Kalanchoe blossfeldiana

Il y a quelques temps, je vous avais parlé de mes Kalanchoe. Pour être tout à fait complet, il s'agit à chaque fois de Kalanchoe blossfeldiana.

J'en avais 4 sur la terrasse et je les ai rentrées il y a quelques semaines maintenant. En fait, en les rentrant, je me suis aperçu qu'il y en avait une dont les racines étaient pourries. Ouf ! Cela en fait 1 en moins à l'intérieur.

Vous voyez ici la plus belle des 3 qui me restent. Elles vont passer la mauvaise saison à l'intérieur dans une chambre pas trop chaude.

Kalanchoe blossfeldiana

Suite à un commentaire de Plantine, je souhaiterais ajouter une petite astuce pour pouvoir les conserver le plus longtemps possible.

En effet, lorsque les Kalanchoe restent toute l'année à l'intérieur, celles-ci finissent par dégénérer. Le seul remède que j'ai trouvé est de leur faire passer la plus grande partie de l'année à l'extérieur : je les sors dès que les gelées ont disparu et je les rentre avant qu'elles n'arrivent.

Ainsi, la croissance de la plante se ralentit fortement et les nouvelles feuilles ont une taille qui ne dépareille pas la plante dans son ensemble.

A noter pour terminer que j'ai réussi cette année à faire enraciner une feuille plantée dans du simple terreau. Une première dans mon cas !

A bientôt et bon après-midi chez vous !

4 commentaires:

Plantine a dit…

Elle a l'air de se porter comme un charme celle-là. Au printemps prochain j'essayerai avec Kalanchoe Wendy ou Tessa en clochettes que je trouve superbes et me font très envie.
Bonne soirée à toi.

Kristin a dit…

de jolies plantes pourtant ...merci pour ce bon conseil

homedream a dit…

Je rattrape un peu mon retard après mon absence et découvre tes dernières nouvelles avec plaisir. Ici aussi, on se rabat maintenant sur les plantes d'intérieur, il a déjà bien gelé chez nous dehors et les frileuses sont à l'abri ! A bientôt, amitiés.

Telemap a dit…

Bonsoir Homedream,
Ici les gelées ont été très légères jusqu'à présent et ces derniers jours on a battu des records de douceur : la nuit passée, il faisait 14°C. Cela n'était plus arrivé depuis 42 ans !

A bientôt